• (+221) 33 849 16 66
  • |
  • info@panos-ao.org
  • |

Préjugés et barrières : plaidoyer pour un rapprochement hommes des médias-LGBTI

L’accès aux médias n’est pas toujours évident pour les LGBTI à cause de certaines pesanteurs socioculturelles. Ces populations-clés s’ouvrent d’ailleurs difficilement à la presse parce qu’elles s’estiment rejetées. Un constat fait aussi bien en Côte d’Ivoire, au Sénégal qu’au Cameroun par Gilles Fotso, chef de projet à l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, lors du Forum sur la participation des Ong à la 61ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

61ème session ordinaire de la CADHP : la Gambie est de retour

Ce fut une cérémonie d’ouverture normal, mais avec le cachet d’un anniversaire. La 61ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) a été ainsi ouverte le 1er novembre Banjul, avec bougie et chocolat et sur des airs de « Happy Birthday ». Car cette session qui se tient du 1er au 15 novembre marque le 30ème anniversaire de cette institution de l’Union africaine, mise sur pied en 1987.

Société civile des droits de l’homme : les ONG sollicitent plus de ressources

Pour convaincre et être pris au sérieux, il faut être pertinent dans ses allégations. Pour ce faire, les associations de défense des droits humains doivent avoir une maîtrise des questions de droits humains, ainsi que des traités et instruments internationaux. Mais elles doivent aussi être pointues dans l’observation des violations des droits humains, la collecte des données sur le terrain, l’analyse des informations glanées et la formulation des projets de lois relative. Mieux, il leur faut assurer les conditions de leur propre sécurité.

Mauritanie : le drame des mutilations génitales féminines

Forme violente de violation des droits de filles et des femmes, les mutilations génitales féminines restent une pratique fortement ancrée dans la quasi-totalité des Etats de la sous-région ouest-africaine. Adossée à la culture et à la religion, même si ces raisons sont décriées, sa prévalence est telle en Mauritanie qu’elle reste une préoccupation pour les associations de défense des Droits de l’homme.

La vie de la Communauté LBGT au Cameroun

Les exemples sont multiples de violences faites aux LGBT au Cameroun. Ces cas évoqués par un activiste camerounais, présent au Forum des Ong pour la préparation de la 61e session de la CADHP, relatent ce qui apparaît comme des pratiques courantes.

Premier cas : Un Leader d’une organisation LGBT s’est fait arrêter et séquestrer à l’aéroport de Yaoundé a son retour de Helevay Meeting en 2016. La police a voulu lui extorquer de l’argent. Au bout de 4 heures de séquestration il a été relâché.

Me Nicole Odia - Action contre l’impunité pour les droits humains : « La société civile n’est qu’un mouvement d’appui »

Avocate et initiatrice de l’Ong Action contre l’impunité pour les droits humains, Nicole Odia a fait le déplacement de la République démocratique du Congo jusqu’à Banjul pour suivre un dossier...

Flamme d’Afrique : En dehors de la 61e session ordinaire de la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples, quel autre intérêt vous a conduit à Banjul ?

Nicole Odia : Mon organisation a présenté un cas devant la Commission, je suis aussi là pour cette raison.

Autochtones minoritaires en Afrique centrale : les communautés mises et spoliées de leurs terres

La commission Population minoritaire et autochtone a présenté les`réflexions de  ses travaux, le 30 octobre, lors d’une plénière organisée dans le cadre du Forum sur la participation des Ong à la 61ème Session ordinaire de la Cadhp. Le rapporteur, Me Innocent Ntakobanjira Bisimwa, a souligné que beaucoup reste à faire pour la reconnaissance des droits des peuples autochtones d’Afrique centrale. Il s’agit surtout des pygmées, des Batwa  et des Baboliko.  

Campagne de plaidoyer des lesbiennes : appel au changement de mentalité

Le panel dédié à la liberté d’expression et de parole et aux droits des populations LGBTI en Afrique a été enrichi par la communication de la Manager Media et Campagne de plaidoyer de la Coalition des lesbiennes africaines. Ce regroupement d’Ong travaille sur la thématique du genre en Afrique, avec pour siège social l’Afrique du Sud. Selon elle, «la question des LGBTI dans les médias ne doit pas être traitée de manière isolée. Elle doit être comprise dans un contexte global dans lequel tout discours sur la sexualité est un sujet tabou en Afrique.

JEAN-ERIC NKURIKIYE - AMSHeR : « On ne peut pas arrêter le Vih Sida si on ne s’occupe pas des personnes marginalisées »

AMSHeR est une organisation de 18 Ong issues de 4 pays d’Afrique. Elle s’est spécialisée dans le plaidoyer pour l’accès aux soins de santé de qualité pour les LGBTI. Jean-Eric Nkurikiye, responsable du programme de renforcement des capacités des organisations membre d’AMSHer, nous en parle.

 

Flamme d’Afrique : AMSHeR s’est spécialisée dans le plaidoyer pour des soins de qualité envers les GTBTI. Cette population a-t-elle des difficultés pour avoir accès aux hôpitaux publics ?

A Propos de l'IPAO

L'IPAO est une organisation non gouvernementale africaine indépendante d'appui aux médias, à la communication, créée en 2000, qui opère principalement en Afrique de l'Ouest. L'IPAO est membre du Réseau Panos (« Panos Network ») qui regroupe 8 Instituts Panos autonomes. Le Réseau Panos est légalement enregistré aux Pays-Bas comme « Fondation du Réseau Panos ». Le Réseau est gouverné par un «...

AUDIO


Entretien avec Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Commission africaine des droits de l’homme et des peuples
La montée de l’homophobie : Le cas du Burkina
Discours du président gambien Adama Barrow (61ème CADHP)