• (+221) 33 849 16 66
  • |
  • info@panos-ao.org
  • |

C’est quoi la Résolution 275 de la Commission africaine des Droits de l’homme et des peuples

Il y a des résolutions, autrement dit des recommandations faites aux Etats africains sur les Droits de l’homme. Ces recommandations sont faites par La Commission africain de des Droits de l’homme et des peuples dont le mandat de vérifier comment les pays africains appliquent les dispositions de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples. Parmi celles-ci la résolution 275 reste l’une des plus célèbres de par son caractère révolutionnaire. Elle a été votée, après un fort plaidoyer de la société civile, lors de la 55e session de la Commission à Luanda.

La Résolution interpelle les Etats sur les violations des droits sur la base de l’orientation sexuelle et du genre, en violation des dispositions de la Charte, notamment du droit à la non-discrimination et du droit d’être protégé de tout traitement cruel, inhumain ou dégradant.

La Résolution s’alarme des cas de violences sur la base de l’orientation sexuelle te de l’identité de genre, et recommande aux Etats d’y mettre fin. Les Etats devraient pour cela élaborer des lois qui interdisent et punissent toutes formes de violence y compris sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, ouvrir des enquêtes sur les cas de violences et en punir les auteurs.

Voilà donc une résolution africaine, mais sans aucune force obligatoire sur les Etats. D’où la nécessité pour les ONG de continuer la mobilisation pour rendre cette résolutions opérante. Des participants au panel sur la Résolution 275 ont été invités à imaginer des voies pour la diffuser efficacement. Ils proposent des communications communes des Ong en direction des institutions étatiques, de faire des références systématique à ce texte dans leurs différents rapports, d’animer des campagnes via les media sociaux avec le hashtag #makeres275real. Mais il faudra aussi se mobiliser pour son application. Ce qui s’avère une mission de longue haleine auprès des gouvernements des pays africains.

Joachim Ntetem 

A Propos de l'IPAO

L'IPAO est une organisation non gouvernementale africaine indépendante d'appui aux médias, à la communication, créée en 2000, qui opère principalement en Afrique de l'Ouest. L'IPAO est membre du Réseau Panos (« Panos Network ») qui regroupe 8 Instituts Panos autonomes. Le Réseau Panos est légalement enregistré aux Pays-Bas comme « Fondation du Réseau Panos ». Le Réseau est gouverné par un «...

AUDIO


Entretien avec Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Commission africaine des droits de l’homme et des peuples
La montée de l’homophobie : Le cas du Burkina
Discours du président gambien Adama Barrow (61ème CADHP)