• (+221) 33 849 16 66
  • |
  • info@panos-ao.org
  • |

La vie de la Communauté LBGT au Cameroun

Les exemples sont multiples de violences faites aux LGBT au Cameroun. Ces cas évoqués par un activiste camerounais, présent au Forum des Ong pour la préparation de la 61e session de la CADHP, relatent ce qui apparaît comme des pratiques courantes.

Premier cas : Un Leader d’une organisation LGBT s’est fait arrêter et séquestrer à l’aéroport de Yaoundé a son retour de Helevay Meeting en 2016. La police a voulu lui extorquer de l’argent. Au bout de 4 heures de séquestration il a été relâché.

Deuxième cas : Entre novembre et décembre 2016, douze jeunes garçons ont été arrêtés et gardés à vue dans une gendarmerie de Yaoundé   parce qu’ils étaient dans un hotspot (un endroit ou une  organisation  de prévention et de prise en charge des personnes vivant avec le Vih organise des activités) en possession de lubrifiant. Cela a suffi pour les qualifier d’homosexuel.

Troisième cas : Une bagarre entre des filles qui a vu l’intervention de la police et les accusations de la gendarmerie ont été converties en activités homosexuelles.

Quatrième cas : Un jeune homme comparait libre devant la justice, mais il est poursuivi pour outrage à la pudeur conformément à l’article 83 qui encadre la loi sur la cybercriminalité, parce qu’il a échangé un mail avec un homme et ce dernier a porté plainte contre lui. Ce cas rappelle un fait historique survenu en 2010 quand le jeune Roger Nbele qui avait été emprisonné et condamné à cinq ans de prison parce qu’il avait envoyé un mail a un monsieur pour lui dit « je t’aime ».

Ces cas illustrent la vie des personnes LGBT au Cameroun. Elles sont obligées de se cacher car elles ne sont pas en sécurité. Les Organisation LGBT au Cameroun se sont inscrite dans le registre des organisations de défense des droits humains. Au vu de la violence faite aux LGBT, elles  ont développé des segments d’activités  pour répondre  à la violence en passant d’abord par la sensibilisation des populations LGBT elles-mêmes, ensuite à des activités de sensibilisation des auteurs de ces violences, notamment  les force de l’ordre, les juges, les avocats et les medias.

Abdoul Kader Barry

A Propos de l'IPAO

L'IPAO est une organisation non gouvernementale africaine indépendante d'appui aux médias, à la communication, créée en 2000, qui opère principalement en Afrique de l'Ouest. L'IPAO est membre du Réseau Panos (« Panos Network ») qui regroupe 8 Instituts Panos autonomes. Le Réseau Panos est légalement enregistré aux Pays-Bas comme « Fondation du Réseau Panos ». Le Réseau est gouverné par un «...

AUDIO


Entretien avec Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Commission africaine des droits de l’homme et des peuples
La montée de l’homophobie : Le cas du Burkina
Discours du président gambien Adama Barrow (61ème CADHP)