• (+221) 33 849 16 66
  • |
  • info@panos-ao.org
  • |

Persécutions et violences : dure réalité pour les LGBTI et les défenseurs

Quelle réponse et quelle riposte à la montée en puissance de l’homophobie ? La question a fait l’objet d’un «side event » ce 31 octobre 2017. Autour de la table, des organisations de défense des droits humains, des activistes et des journalistes. Il s’est agit de s’accorder sur la stratégie de réponse, globale et par pays, aux violences et aux persécutions des personnes.

Que ce soit en Tanzanie, au Burundi, en Egypte ou au Cameroun, les communautés LGBTI et leurs défenseurs sont régulièrement victimes d’arrestations, d’insultes, de discrimination, de bagarres, de rackets de toute sorte et de rejet. Ces faits dégradent et réduisent à leur simple expression les droits des LGBTI et de leurs défenseurs. Face à cette montée de l’extrémisme, la société civile évoluant dans ce secteur a opté pour la mise en place d’une réponse qui prend en compte des aspects tels que le partage des expériences-pays, la coopération et la mutualisation dans la gestion des risques sur le terrain.

A ce niveau, les Ong ont émis le vœu de voir la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples devenir plus réactive face à ses exactions qui mettent à mal la vie des personnes LGBTI et leurs défenseurs. Freedom House a même proposé un accompagnement dans ce sens grâce à son programme d’assistance légale, psychologique et de prévention qui assure au moins d’éloigner la victime LGBTI du danger.

Frederic Maurin

A Propos de l'IPAO

L'IPAO est une organisation non gouvernementale africaine indépendante d'appui aux médias, à la communication, créée en 2000, qui opère principalement en Afrique de l'Ouest. L'IPAO est membre du Réseau Panos (« Panos Network ») qui regroupe 8 Instituts Panos autonomes. Le Réseau Panos est légalement enregistré aux Pays-Bas comme « Fondation du Réseau Panos ». Le Réseau est gouverné par un «...

AUDIO


Entretien avec Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Commission africaine des droits de l’homme et des peuples
La montée de l’homophobie : Le cas du Burkina
Discours du président gambien Adama Barrow (61ème CADHP)