• (+221) 33 849 16 66
  • |
  • info@panos-ao.org
  • |

Préjugés et barrières : plaidoyer pour un rapprochement hommes des médias-LGBTI

L’accès aux médias n’est pas toujours évident pour les LGBTI à cause de certaines pesanteurs socioculturelles. Ces populations-clés s’ouvrent d’ailleurs difficilement à la presse parce qu’elles s’estiment rejetées. Un constat fait aussi bien en Côte d’Ivoire, au Sénégal qu’au Cameroun par Gilles Fotso, chef de projet à l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, lors du Forum sur la participation des Ong à la 61ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

Dans le panel sur la liberté d’expression et de parole pour les LGBTI auquel il a participé le 29 octobre, il a trouvé nécessaire de mettre fin aux préjugés et de briser les barrières entre ces populations et les acteurs des médias. Il s’agit de «mieux se comprendre car autant les journalistes ont des lignes éditoriales et des opinions à défendre, autant les minorités ont des droits à défendre. Une collaboration entre eux va éviter la stigmatisation de part et d’autre et permettre le respect des choix au regard des textes de loi et des libertés de penser dans le respect de la diversité de penser », a-t-il déclaré. Pour lui, si les LGBTI se montrent moins hermétiques et si les journalistes font preuve de professionnalisme pour leur donner la parole «par delà les déterminants socioculturels, la situation pourrait changer d’ici 2 à 3 ans».

Herman Bléoué

A Propos de l'IPAO

L'IPAO est une organisation non gouvernementale africaine indépendante d'appui aux médias, à la communication, créée en 2000, qui opère principalement en Afrique de l'Ouest. L'IPAO est membre du Réseau Panos (« Panos Network ») qui regroupe 8 Instituts Panos autonomes. Le Réseau Panos est légalement enregistré aux Pays-Bas comme « Fondation du Réseau Panos ». Le Réseau est gouverné par un «...

AUDIO


Entretien avec Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre
Commission africaine des droits de l’homme et des peuples
La montée de l’homophobie : Le cas du Burkina
Discours du président gambien Adama Barrow (61ème CADHP)